jeudi 6 septembre 2007

Democracy index | Liberty and justice for some | Economist.com

La sortie de ce classement des Pays par 'ordre de Démocratie' ne semble pas avoir eu un écho considérable dans les médias 'traditionnels', ni les pours ni les contres, en tout cas vu d'ici à Madagascar.

N'empèche: vecteur d'Information majeur, Internet réflette naturellement, et bien plus directement que les autres supports, nos préoccupations. La Démocratie en est une importante, d'où l'engouement sur le web et dans la blogosphère pour cet article de 'The Economist', constatez-le vous-même en googlant un peu. Même si digg n'a pas eu le soubresaut qu'on aurait pu en attendre, les commentaires et autres analyses vont bon train: ce que l'on pourrait nommer la "Netocratie" va bien.

Un tel classement peut toujours susciter la polémique, notamment sur la méthodologie utilisée. Il n'en est pas moins que les cinq indicateurs choisis ("electoral process and pluralism; civil liberties; the functioning of government; political participation; and political culture") semblent cohérents... même si certaines notes qui y correspondent peuvent étonner, comme dans le cas de Madagascar où ma première réaction a été de me demander s'ils n'ont pas interverti les chiffres des indicateurs par mégarde.

Madagascar est d'ailleurs classé 85ème, parmi les "Hybrid Regimes".

Vous trouverez l'article et le classement des Pays par ordre de Démocratie sur le Site de "The Economist". Idem pour le rapport complet, incluant la méthodologie au format pdf.

Que penser de ce genre de classements? Il n'en est pas moins qu'une absence d'études et de classements serait intolérable. Pour la Démocratie.

1 commentaires:

hjk a dit…

tout a fait Thierry :)
Moi je dis 85ème sur plus de 150 pays ce n'est pas trop mal mais peut faire beaucoup mieux, nous avons à peu près le même classement en matière de liberté de presse donc ... efa tsy gisitra aloha dia mba ça va mais je penses qu'il y a beaucoup a dire sur le sujet ;)