mercredi 27 janvier 2010

Acta, l' "Hadopi mondiale" ? "Protéger les brevets" ?

A suivre de près! Car les dérapages peuvent toujours arriver, quelles que soient les "bonnes intentions".
Pour ne parler que des brevets, est-il besoin de rappeler que ceux-ci défavorisent énormément les Pays en Voie de Développement? Seuls ceux qui ont les moyens de le faire posent les brevets, beaucoup de manière excessifs (c'est connu) et versant outrancièrement dans le squattage de brevets (ce qui n'est que du vol d'idées non déguisé, juste grâce à des $$$ et €€€ sonnantes et très trébuchantes, au détriment des "pauvres").

Et je ne parle que de çà pour l'nstant. Je le redis: à suivre de très près!

en référence à :

"«Hadopi mondiale», «traité secret qui pourrait changer la face d'Internet», «Internet bientôt contrôlé mondialement»... Les titres de ces billets de blog donnent le ton : nombre d'acteurs du web s'inquiètent des possibles conséquences de l'Acta. Derrière ce sigle, un accord, en cours de négociation, entre plusieurs dizaines de pays, dont ceux de l'Union européenne, sur le droit d'auteur. L' «Anti-Counterfeiting Trade Agreement», ou «accord commercial anti-contrefaçon», est en préparation depuis 2006. Son septième round de négociation débute mardi à Mexico. Ce projet, qui concerne 39 pays au total, dont les USA, le Canada et l'UE, recouvre de nombreux domaines, de la pharmacie à la musique. Avec un but : mieux protéger le droit d'auteur et les brevets."
- Le Figaro - Web : Acta, le traité «secret» qui inquiète le web (afficher sur Google Sidewiki)